Pour la petite anecdote d’introduction, l’un de mes ex-employeurs (un génie sur bien d’autres sujets) ne voulait rien entendre lorsqu’il s’agissait de demandes de télétravail. Il avait pris l’habitude de répondre que « le télétravail, c’est plus de la télé que du travail ! ». Salut à lui, s’il passe par là 😉.

Deux salles, deux ambiances… quand je suis arrivée chez dcube, quelle bonne surprise de voir qu’il y avait une charte de télétravail mise en place depuis le 2 janvier 2018, seulement trois mois après les ordonnances Macron légalisant ce dispositif, et qui plus est, insufflée par Damien, son fondateur, himself !

Extrait de la charte de télétravail de dcube

Pour produire cette charte (comme d’ailleurs pour la plupart des grandes décisions chez dcube), des ateliers avaient regroupé de nombreux collaborateurs motivés soulignant les avantages et le confort qu’apporte ce mode de travail :

  • Temps de trajets réduits permettant de s’adonner à d’autres activités épanouissantes et impact environnemental
  • Liberté, flexibilité et autonomie
  • Moins de stress
  • Meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie familiale
  • Source de responsabilité et démonstration de CONFIANCE (l’une des 3 valeurs fondamentales chez dcube)
  • Gain de productivité,
  • etc.

Pour rappel, depuis septembre 2017 et selon l’article L.1222-9 du Code du travail, il s’agit de « toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux, de façon volontaire, en utilisant les technologies de l’information et de la communication ». 

Selon le Ministère du Travail, 61% des français rêvent de télétravailler. Pourtant, ce n’est une réalité que pour 17% d’entre eux.

Dans les faits, les collaborateurs dcube peuvent choisir ce mode de travail sur le rythme qu’ils souhaitent. Il reste toutefois important et cohésif de se croiser aussi souvent qu’il est nécessaire. Pour les consultants en régie, l’avis des clients est indispensable. Même si l’on essaie de les sensibiliser au maximum à ce mode de travail.

Pas de télétravail sans moyens informatiques évidemment, comme le stipule l’article de loi « en utilisant les technologies de l’information et de la communication ». Chez dcube on a mis le paquet en octroyant aux collaborateurs des machines récentes de dernières générations qui allient design et puissance. Ce qui nous a d’ailleurs permis d’être confinés avant la déclaration officielle du Président. Nous étions prêts !

Du matériel de dernière génération qui allie design et puissance

Le pack numérique chez dcube comprend (rien que ça !) :

  • un laptop (Dell XPS en 13″ ou 15″ avec possibilité d’envisager une option Mac book pro)
  • un adaptateur mobile (port ethernet, usb, écran)
  • un micro casque compatible Microsoft Teams (Jabra Evolve 40 MS Stereo)
  • une sacoche de transport pour l’ensemble
  • un écran 24″
  • une station d’accueil
  • un clavier + souris
  • un licence Office 365 complète
  • une licence MSDN
  • 100 $ consommation Azure mensuelle
Plusieurs écrans, un confort de travail non négligeable

L’un des avantages que l’on peut retirer de cette période dite de confinement, c’est ce test grandeur nature expérimenté par toutes ces entreprises qui ont mis en place le télétravail (quasi) imposé, en s’équipant parfois au dernier moment. J’espère qu’à l’avenir cela conduira de nombreuses organisations à revoir leur avis à ce sujet et à permettre à leurs collaborateurs d’avoir une Qualité de Vie au Travail leur permettant d’encore plus s’épanouir.

Fatiha, gestionnaire des Richesses Humaines de dcube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.