Azure

Immersion dans l’évènement Microsoft Ignite 2020

Sep 30, 2020

Romain LAPREE-KAMINSKI

L’année dernière, pour ma première année chez dcube, j’avais pu assister (sans poser de jour de congé !) au Microsoft Ignite à Paris qui se déroulait pour la première fois Porte de Versailles. En quelques mots, Microsoft Ignite c’est un évènement annuel gratuit qui permet de rencontrer des experts Microsoft de tous les domaines, d’en apprendre plus sur les nouveaux produits, d’assister à des talks… Cette année, COVID oblige, l’évènement mondial se déroulait sur 48h entre le 22 et le 24 septembre, 100% en ligne. Cette année pas de petits fours donc, mais Microsoft a réussi à maintenir l’évènement et ça, c’est cool ! Cet article débriefe de manière légèrement décalé Microsoft Ignite 2020, ses nouveautés et ses annonces de mon point de vue, celui d’un développeur web Azure.

Les nouveautés

Outre le fait que l’évènement soit le même partout dans le monde et complétement en ligne, plusieurs nouveautés ont eu lieu cette année :

  • Des talks d’introduction sur beaucoup de sujets comme par exemple la Data, l’IA, Power Apps, le code, Pyhton, etc…
  • Les cloud skills challenges : six parcours de formation autour d’un sujet spécifique d’Azure : Data & IA, Power Apps, Infra, Dynamics 365, Teams, Sécurité. Le premier challenge terminé permet d’obtenir un voucher pour une certification Azure
  • L’agenda: ça n’a pas l’air mais c’est une aide précieuse pour s’inscrire aux sessions et organiser ses journées
  • Des salons pour discuter avec la communauté et les experts
  • Des face à face avec un expert pour obtenir une aide sur un sujet précis

Première journée

Mardi, le premier jour de l’évènement coïncide avec mon retour au bureau, une première depuis 3 mois, et un pique-nique en plein air le soir avec les collègues. Autant dire que je ne pourrai pas suivre Satya en direct ni assister à beaucoup de sessions.

Néanmoins, avant l’événement, je construits mon agenda pour les trois jours à venir. Une étape importante car la principale difficulté sera de jongler entre obligations professionnelles, obligations personnelles et Ignite. Première surprise, toutes les sessions s’affichent à l’heure local ce qui va m’éviter cette fois d’être connecté une heure trop tôt ^^. Cette fonctionnalité est vraiment top : beaucoup d’options pour filtrer les 811 (!) sessions, l’indication des heures de trou entre session… Autre bonne idée : les talks dispensés plusieurs fois pour coller à tous les fuseaux horaires.

Une fois le sandwich, les verres de jus de raisins et les premières retrouvailles avec mes collègues depuis le mois de mars passés, la première session programmée arrive, il est 22h et je suis dans le RER, autant dire que ce n’est pas le meilleur timing de ma vie ^^. Je démarre donc cette introduction à Python. Les choses étant bien faites, il s’agit vraiment d’une introduction, d’une durée de 17min, pour écrire un « hello world » que je termine juste avant ma gare. C’est pas aujourd’hui que je deviendrai un pro du Machine Learning 😂 mais au moins j’ai découvert les prémices du Python.

Vous pensez que c’était la seule session du jour ? J’aurais préféré mais la configuration des sessions m’a forcé à programmer « The Future of .NET is .NET 5 » à 23h30 ! Une douche, un épisode sur Netflix et c’est parti pour suivre Scott Hunter. La session démarre par les nouveautés du .Net que j’ai déjà pu lire ici ou là sur le Web, notamment l’arrivée de .Net 5 avec la première Release Candidate. Le .Net 5 sera au centre de la prochaine .Net Conf, du 10 au 12 novembre. Quelques nouvelles informations pour moi : la possibilité de publier son API directement sur Azure API Management depuis Visual Studio et le focus que Microsoft fait sur les microservices (amélioration des performances du gRPC, Tye, Steeltoe). La suite, je la découvrirai « on demand », mon corps n’ayant pas tenu jusqu’au bout 😴.

Seconde journée

Seconde journée d’Ignite, la plus remplie. Elle commence dès 7:30, avec un talk sur Azure Cost Management. J’avais déjà des connaissances sur le sujet, notamment grâce à l’article de Sannie (https://blog.dcube.fr/index.php/2020/08/17/dont-let-your-invoices-surprise-you-manage-your-costs-in-azure/), mais l’objectif était ici de voir des exemples concrets et j’ai été servi, vraiment une très bonne session !

Café, check ! Enfant chez la belle-mère, check ! Il est 9:30 et me voilà prêt pour la journée. Ecran de gauche, les replays des premières sessions de la veille en fond sonore. Ecran principal, Visual Studio, dernière semaine de mon projet démarré en janvier, il s’agit de corriger les derniers bugs et de passer les derniers tests. Plusieurs annonces sont à souligner. Des nouveaux services débarquent dans Azure : Azure Communication Services qui va permettre aux développeurs d’intégrer plus facilement de la télécommunication associée avec des services cognitifs, le focus sur les solutions hybrides avec Azure Arc et Azure Spark. Des nouveautés également dans Teams, un de mes principaux outils de travail quotidien, avec notamment l’arrivée prochaine d’une partie « méditation et bien être » et l’amélioration des réunions (tableau blanc, auditorium).

La pause déjeuner arrive, ce sera un sandwich (c’est à ce moment que les repas de Microsoft m’ont manqué ^^) devant deux sessions d’introduction. La première est sur l’IA et bonne surprise, c’est en français ! C’est un sujet que j’adore. J’ai suivi pas mal de meet-up l’année dernière, même si je n’ai pas encore eu l’occasion de pratiquer, plutôt une piqûre de rappel qu’une découverte donc. La seconde session est sur la Data et mauvaise surprise, c’est en espagnol ^^. Je suis rouillé depuis le lycée alors j’active les sous-titres. C’est encore pire, je n’arrive pas à suivre du coup j’abandonne ce talk.

Plus tard dans l’après-midi, deux autres sessions d’introduction, celles-ci sont complètement de la découverte, Power Plateform puis Dynamics365. Le but pour moi est vraiment d’apprendre ce qui se cache derrière ses mots. Malheureusement, les obligations professionnelles prennent le dessus et je ne pourrai suivre que d’une demi-oreille. De ce que j’ai pu entendre, Power Plateform m’intéresse, je ferai le challenge sur le sujet afin de vraiment comprendre de quoi il s’agit. En revanche, je n’ai pas accroché avec Dynamics365, je n’irai pas plus loin pour le moment dans l’approfondissement du sujet.

Il est 17h30, tous les bugs sont corrigés, ma journée pro est terminée, je suis 100% focus sur la première session qui m’intéresse en tant que développeur : « Are we there yet? App Development in Azure » de Scott Hanselman. Une session vraiment bien animée qui présente pas mal de nouveautés autour de .Net 5, de l’IoT et de DevOps. L’occasion pour moi de découvrir GitHub Codespaces, un espace de développement complet et isolé, basé sur Visual Studio Code, dans un navigateur Web (pour le moment en preview privée). Il sera également bientôt possible de publier son application en utilisant les GitHub Actions directement depuis Visual Studio. Quelques nouveautés sur les App Services également : le support de Windows Container, l’arrivée de la tarification sur des instances réservées sur un ou trois ans et de l’App Service Environnement v3 qui permet de déployer son application sur un réseau complètement privée de manière plus simple.

La dernière session de la journée se déroule à 21h15, là encore un sujet qui m’intéresse au plus haut point puisqu’il est question d’une nouvelle brique d’Azure que j’utiliserai, je pense, beaucoup à l’avenir : « Azure Static Web App ». Même si j’ai une idée sur la visée de ce service, je ne me suis pas réellement documenté dessus. Je m’installe, regarde les premières minutes, mais madame m’appelle, on m’attend pour le diner ! Nouvelle surprise : on peut mettre en pause le talk et y revenir quand on le souhaite ! Trente minutes plus tard, de retour sur la session, des confirmations : Azure Static Web App permet de déployer des applications clientes (Angular, VueJS, React…) sur des services Azure qui consomment moins de ressources qu’une Web App classique, et donc coûtent moins chers. Des fonctionnalités permettent de simplifier l’authentification et d’intégrer des APIs publiées sur des Azure Function App. Une découverte également, le service est seulement supporté sur GitHub, la CI/CD est présente uniquement via les GitHub Actions. Pas d’Azure DevOps donc, en tout cas pour le moment.

Dernière journée

Pour la troisième et dernière journée, une seule session : « Exploring Core Concepts in Azure Data ». Cette session, la plus longue, est dispensée par Laurent Bugnion que j’avais déjà rencontré sur un meet-up avant Ignite 2019 et dont j’avais apprécié la qualité des talks. Une fois de plus, je n’ai pas été déçu : Laurent est une machine, il a un débit extraordinaire, très qualitatif et il n’a pas bu une goute d’eau en 1h15 ! J’ai adoré cette vue panoramique autour de la data dans Azure : les bases relationnelles et non relationnelles, Azure Storage Account, Azure Data Lake ainsi qu’une vue du traitement de la data à travers les services d’Azure. Je n’en ai pas perdu une miette, ça m’a convaincu d’une part de faire le cloud skill challenge Data & IA puis de passer la DP 900 « Microsoft Azure Data Fundamentals » prochainement.

La suite…

Si vous avez bien suivi l’article, j’ai deux challenges dans ma TODO liste : celui sur la Data & l’IA et celui sur Power Plateform. Il est également fort probable que je suive celui sur la Sécurité. Je trouve que Microsoft a eu une excellente idée en proposant ces différents parcours d’apprentissage associés à des talks d’introduction. Les différents animateurs des sessions n’ont d’ailleurs pas manqué d’orienter l’auditoire vers ces challenges et vers les certifications.

Par ailleurs, en allant voir les différents bouts de sessions que j’avais pu manquer, j’ai vu une section « Related Sessions » qui m’a permis de voir que, malgré l’excellent Agenda, j’étais passé à côté de deux sessions intéressantes : « Ask The Expert : .Net Team » et « Innovate with Azure Communication Services ». Deux sessions que je regarderai « à la demande » la semaine prochaine. Si vous souhaitez faire comme moi, vous pouvez retrouver toutes les sessions en vidéo sur https://myignite.microsoft.com/sessions.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez nos autres articles

git et la face cachée du Rebase

git et la face cachée du Rebase

"Faire une rebase ? *sight* heu... ok..." Jean-Michel Fullstack - Développeur fébrile Jean-Michel est inquiet. En effet, lorsque nous collaborons à plusieurs sur un projet, quelque soit les technologies utilisées, il est important de garder à l'esprit que notre...

lire plus
Aller au contenu principal